L’enseignement, sa définition, son évolution et les enjeux pour l’avenir de notre société

L’enseignement ne cesse d’évoluer au fil du temps et des contextes mais sa définition de base reste constante. Ce noble métier fait néanmoins l’objet de nombreux débats tant par les manières nouvelles ou traditionnelles de l’exercer que par les qualités pédagogiques qu’il exige.

Pour une approche simple du terme, il peut se définir comme la pratique mise en œuvre par un enseignant dans le but de transmettre des compétences ou des connaissances à un public. Qu’il s’agisse d’un public composé d’élèves, d’étudiants ou d’adultes, cette activité prendra tout son sens à condition qu’elle s’exerce dans le cadre d’une institution éducative.

Il faut éviter de confondre cette notion avec d’autres termes comme l’apprentissage ou l’éducation. La notion d’apprentissage concerne directement l’élève qui s’approprie des connaissances et se distingue du terme enseignement . L’éducation occupe un champ plus large étudié ci-après.

La distinction entre enseignement et éducation

Bien qu’il contribue largement à l’éducation, l’enseignement doit se comprendre indépendamment. Il ne doit pas donc pas se confondre avec l’éducation en ce sens que cette dernière regroupe un plus vaste ensemble de notions. Elle correspond en effet à la formation générale d’un individu à plusieurs niveaux dont le moral, l’économique et social, la connaissance, le médical et l’hygiène sanitaire.

L’éducation façonne ainsi tout individu sur le plan psychologique et intellectuel. Néanmoins, l’enseignement contribue à cette formation et constitue donc une composante importante de l’éducation. On peut alors tout simplement considérer que l’enseignement fait partie de l’éducation.

Demandez des renseignements

ici

sur nos cours particuliers

L’organisation du contenu de cet important métier

L’enseignement se base sur un ensemble de connaissances regroupées dans des programmes fixés par l’académie nationale. Cette grande institution scolaire sélectionne ainsi les savoirs dignes de former les esprits de la société à venir. Les connaissances sont organisées en différentes disciplines scolaires spécialisées encore appelées matières. Ces dernières sont ensuite divisées pour être réparties en fonction des niveaux sur plusieurs années d’études.

Cette organisation conventionnelle doit être régulièrement remise en cause et révisée si l’on veut éviter que l’enseignement ne tombe en désuétude. Comme nous l’avons souligné en début de page, notre monde change, et l’enseignement doit accompagner ces évolutions pour perdurer et rester efficace.

enseignement, entre définition, évolution et enjeux de société

L’évolution du concept au sein d’une société moderne

Les approches pédagogiques modernes sollicitent plus souvent les élèves pour résoudre des problèmes réels au lieu de simplement mémoriser de simples connaissances. L’accent est mis sur la pratique, ce qui stimule l’intérêt de l’apprenant qui devient plus actif.

Par suite le rôle de l’enseignant se modifie en adoptant le double rôle de transmetteur de connaissance et de guide accompagnant l’élève dans la construction et l’organisation du savoir. Car les élèves ne peuvent tout découvrir seuls, ils ont encore besoin d’un professeur pour leur faire acquérir de la méthode et leur fournir des explications structurées. Ils ont toujours besoin d’apprendre à apprendre.

Nous pouvons aisément comprendre que ces modifications résultent largement des modifications de notre rythme de vie en constante accélération. Les bouleversements de notre société placent l’enseignement dans la ligne de mire puisqu’il doit s’adapter à un monde nouveau.

Les enjeux des innovations technologiques dans ce secteur

Les progrès technologiques avec l’ère du numérique ont généré de nombreux outils et ressources d’apprentissage en ligne. Ces « TIC » en abrégé ou technologies de l’information et de la communication » ont révolutionné le monde de l’enseignement traditionnel.

Elles ont apporté des solutions innovantes pour mieux enseigner et étendre l’accès à la connaissance à un grand nombre. Le savoir devient numérisé, dynamique, et permet l’interactivité entre enseignants et apprenants.

En revanche, comme toute innovation, elles induisent de profonds changements dans nos sociétés. Ces changement s’étendent logiquement à l’éducation et l’apprentissage, et en particulier dans le métier d’enseignant. De plus, ces technologies de l’enseignement en ligne font naître certains risques de sémantique.

En effet, elles conduisent de plus en plus fréquemment à confondre savoir et information. La définition fournie en début de page s’affine alors un peu plus. Nous terminerons le sujet par des mots de Jacques Delors, qui présidait la commission pour l’éducation. Il proposait quatre piliers de l’éducation : apprendre à connaître, à faire, à vivre ensemble, et à être.

vulputate, ut lectus dolor. in felis fringilla efficitur.