Répondre à la question de savoir prendre des cours à distance nous ramène inévitablement vers d’autres interrogations. En premier, celle de la conception de ce type d’enseignement bien particulier. Ensuite, celle de la nécessité de méthodologie et d’organisation pour rendre pleinement profitable la formation à distance choisie.

cours à distanceComprendre le fonctionnement d’un cours à distance

Plaçons nous donc de l’autre côté du miroir pour acquérir une vue d’ensemble sur le principe du cours à distance. Prenons comme exemple une méthode de conception de formation à distance en quatre étapesLe « design éducatif »  date de la seconde guerre mondiale et se dédiait à la formation des officiers militaires. Cette conception de la formation se centre sur les méthodes d’apprentissage plutôt que sur celles d’enseignement.

La problématique est inversée puisqu’on se concentre sur la façon d’apprendre des étudiants et non sur celle dont les professeurs enseignent. Et par suite, l’accent est mis sur la recherche des meilleurs outils et méthodes pour susciter l’envie d’apprendre en ligne. Ce changement de perspective entraîne aussi des modifications de pratiques pédagogiques pour les adapter aux exigences du cours à distance.

Debbie Morrison propose un  « processus de développement de cours » basé comme suit :

Le plan éducatif expliquant l’organisation des contenus proposés aux apprenants.

Le matériel d’apprentissage utilisé pour les étudiants, que le contenu soit original ou provenant de l’extérieur.

Les activités variées qui incitent les étudiants à réutiliser et à appliquer les nouvelles connaissances acquises.

Les méthodes d’évaluation utilisées selon les contextes et objectifs de la formation choisie.

Le processus de conception de cours quant à lui suivra les quatre étapes suivantes qui vous seront ensuite expliquées en détail: l’analyse du problème et des besoins des apprenants, le développement, l’implémentation et l’évaluation et la révision du dispositif.

Demandez des renseignements

ici

sur nos cours particuliers

Première étape : l’analyse des besoins et des objectifs

Elle aide à fixer les objectifs d’un cours à distance et à s’assurer qu’ils répondent bien aux besoins identifiés. L’analyse du public ciblé se pose comme telle : Sa situation (étudiant ou professionnel),  ses motivations (perfectionnement ou obtention d’une certification), son niveau de compétences (débutant ou avancé) ainsi que son accès à internet et le matériel utilisé (ordinateur, tablette, smartphone).

Ensuite vient la définition de la méthode pédagogique utilisée : soit connectiviste, constructiviste ou instructiviste. Puis la question des objectifs d’apprentissage pour chaque cession. Enfin, le mode de transmission du contenu du cours : synchrone ou asynchrone,  uniquement en ligne ou en apprentissage mixte. Les outils internet  les mieux adaptés aux besoins des acteurs du cours (élèves et enseignants). Enfin, les sources des contenus en fonction des objectifs pédagogiques fixés.

Deuxième étape : le développement du cours mis en place

Cette partie concerne la stratégie d’apprentissage combinant les contenus pédagogiques : ceux développés par l’enseignant, ceux réadaptés des formations antérieures, et ceux empruntés à d’autres formations ou éventuellement à des productions d’anciens bons étudiants.

Vient alors la mise en place des méthodes d’évaluation : les quiz, les forums, les évaluation par les pairs du cours à distance.  La détermination des critères de réussite pour chaque type de méthode, en sollicitant le retour des participants pour les améliorer. La mise en place d’activités variées incitant les apprenants à utiliser les nouvelles notions et compétences récemment acquises par la formation (travaux pratiques, projets, travaux de groupes…).

Troisième étape : le test et la mise en place de la formation en ligne

Il consiste au lancement d’un cours- pilote en ligne pour vérifier que tout fonctionne correctement. Ce cours à distance est destiné à un petit groupe représentatif du public ciblé. Ensuite aura lieu l’évaluation formative du cours test pour évaluer ce qu’ont réellement appris les premiers participants.

Après ce retour, la révisions et les corrections nécessaires de la formation seront effectuées (adaptation, ajout ou suppression de certains contenus). Enfin suivent les évaluations formative et sommative avec le groupe pilote qui a effectué le test en tirant les conclusions pour passer à la quatrième et dernière étape.

Quatrième étape : l’évaluation et la mise à jour

Il faut alors rassembler les retours obtenus par les sources diverses, que ce soit au niveau qualitatif ou quantitatif. Le rassemblement analyse des informations du « feedback » ou retour en français. Puis, la prise en compte des facteurs externes à la formation comme les congés lors du lancement du cours pouvant avoir diminué significativement les taux de participation. La comparaison des résultats avec ceux des autres institutions équivalentes s’effectue comme telle: la révision des phases d’analyse si besoin (en comblant les lacunes éventuelles) et celle du développement (en vérifiant la progression pédagogique).

Les premiers conseils pour apprendre à distance

Ayant pris connaissance des principes et fonctionnement des cours à distance, il faut maintenant passer à la pratique. Tout d’abord, il est important de vous créer un cadre de travail adéquat. Choisissez le lieu, public ou privé, bruyant ou silencieux, dans lequel vous vous sentez le plus à l’aise pour étudier. Prévoyez les outils d’apprentissage qui vous motivent et dont vous aurez besoin : cahier, surligneurs de couleur, bouteille d’eau ou jus de fruit, petits gâteaux…

Vient ensuite la question de l’organisation qui passe par celle de la régularité. En effet, et on ne le dira jamais assez, il faut étudier chaque semaine. Qu’il s’agisse de cours en présentiel ou de cours à distance, la problématique ne varie aucunement. Sans un minimum d’effort et de préférence quotidiens, les résultats s’inscriront aux abonnés absents ! Le miracle n’étant guère de ce monde, comptez donc uniquement sur votre sérieux et votre capacité au travail.

Vous pourrez aussi tester régulièrement vos connaissances, vous intégrer à un groupe de travail pour entretenir votre motivation. Ces deux méthodes ont fait leurs preuves, notamment dans les formations à distances. Les élèves sont effectivement livrés à eux-mêmes dans ces programmes pédagogiques ayant lieu hors des centres traditionnels. Enfin, la dimension ludique dand un cours à distance pour rendre vos études plus agréables vous aidera certainement à surmonter le manque passager de motivation que nous connaissons tous.

Sur le même sujet:

Comment choisir un enseignement à distance

Trouver la bonne formation professionnelle à distance

Préparer un diplôme universitaire à distance

Master à distance: bien terminer son cursus